Présentation

NOYPS, de son vrai nom Philippe LACOSTE, est né en 1978 à Marseille.
Il se passionne très jeune pour le dessin et en 1991, alors que la première vague de graffitis s’achève sur Marseille, il fait ses premiers traits de bombes au contact des
TZR (petit crew des quartiers sud de Marseille). 
Dès 1992 il se met à concevoir ses premières fresques et, en 1993, prend le pseudonyme d'
ESPYON  toujours en lien avec les TZR dont SPAM son ami d'enfance mais aussi avec le trio des 3PC (avec BRYAN, KAZOR et STOP2), les RAF et les HOP.

En 1997, à la suite de dramatiques événements au sein de son crew, il reprend ses études un temps délaissées et obtient un BTS Design Produit en 2002, se faisant très discret sur les murs marseillais.

Mais le renouveau de la scène graffiti à Marseille au début des années 2000 le pousse à reprendre les bombes cette fois-ci sous le pseudonyme de "NOYPS".

Il se professionnalise et s'inscrit à la Maison des Artistes en 2004.

Dès lors il collabore avec des sociétés comme ATYPIK, QUIKSILVER ou ORANGE à la conception de visuels dans le célèbre BOWL de Marseille lors des Championnats du monde de skateboard tels que le BOWLRIDERS en 2004 et 2005 ou la Freestyle Cup en 2008 et 2009 avec le soutien du BSM.

Depuis 2008 il oriente son travail artistique vers un univers particulier mettant en scène l'anthropomorphisme au travers d'un gorille à l'attitude ambigüe, interpelant l'observateur par ces gestes à la fois simiesques et humains, cet effet de miroir nous obligeant à nous interroger sans cesse sur l'ordre naturel établi. 

En 2013, en duo avec VETER, il est l'un des rares marseillais à participer à l'événement Marseille Capitale de la Culture. Pour l'occasion, l'Olympique de Marseille, avec la collaboration des South Winners, fait appel à lui pour la conception de deux fresques aux couleurs du club. La première retrace l'histoire de l'OM sur les murs d'enceinte extèrieurs du centre d'entraînement Robert Louis Dreyfus. La deuxième quant à elle est une fresque géante (540m²) bordant un des terrains d'entraînement et met à l'honneur le club, ses triomphes et son lien indéfectible avec Marseille.

En 2015 il participe à la création de la plus grande galerie de Street Art à ciel ouvert d'Europe, "les Murs de la L2" en collaboration avec la SRL2 et Planète Emergences. Au cœur d'un des plus grands chantiers de construction de France et au côté d'artistes confirmés tel que Jace, Seth ou encore Jean Faucheur, toujours en collaboration avec VETER, il crée une fresque de 700m² sur les thèmes de la "Déliquescence" et "Del dia de los muertos". Fresque enrichie de 300m² supplémentaires en 2016.

En août 2017 l'IHU Méditerranée Infection lui confie la réalisation d'une fresque de 180m² ornant l'entrée du site. Sur le thème de l'histoire de la médecine infectieuse et des origines de Marseille, cette fresque fut enrichie de 50m² de plus en août 2018 par l'ajout de célèbres citations antiques et plus modernes.

Depuis 2017 il réalise une série de fresques en collaboration avec l'association ARTLAMBIK et la Mairie 4-5 sur les murs extèrieurs de plusieurs centres d'animation marseillais. Actions se poursuivant en 2021...

Story noyps graffiti street art marseille france copie copie